Télétravail : l’Énigme du retour.

Télétravail : l’Énigme du retour.

Gaëtan Namouric
À l'image du récit introspectif de Dany Laferrière, le monde professionnel fait face à sa propre "Énigme du Retour". La transition soudaine vers le télétravail, imposée par la pandémie, ressemble à un voyage forcé loin de notre "pays natal" professionnel, le bureau. Mais avec le temps, c’est ce pays d’adoption qu’il semble difficile de quitter, et le revenir au bercail semble aussi douloureux que de l’avoir quitté. Penchons-nous sur les implications de ce retour progressif vers les espaces de travail traditionnels.
22
/
01
/
24
,
image

Le Télétravail : un exil et ses conséquences

Le télétravail a remodelé la structure de notre quotidien professionnel, mais il a aussi perturbé de nombreux aspects de la vie professionnelle et personnelle.

  • Isolement et Perte d'Appartenance : L'absence d'interactions quotidiennes en personne a conduit à un sentiment d'isolement pour de nombreux travailleurs, affectant leur sentiment d'appartenance et leur bien-être social.
  • Charge de Travail et Épuisement : Selon le Bureau national de recherches économiques des États-Unis, les travailleurs en télétravail ont signalé une augmentation de leur charge de travail, avec des journées s'étendant en moyenne à 48,5 heures par semaine, soit environ 2,5 heures de plus qu'en présentiel.
  • Difficulté à séparer travail et vie personnelle : Environ 30% des travailleurs ont exprimé des difficultés à maintenir une frontière claire entre leur vie professionnelle et personnelle, entraînant un risque accru de burn-out.
  • Fatigue Zoom : les réunions virtuelles, en particulier via Zoom, ont introduit des problématiques supplémentaires. La "fatigue Zoom" est bien documentée, avec des conséquences psychologiques et physiques significatives telles que le stress, l'anxiété, et la difficulté accrue de communication et de compréhension​​. De plus, l'auto-objectivation, un mécanisme psychologique entraînant des répercussions durables sur la santé mentale, a été observée, en particulier chez les femmes​​. Les réunions virtuelles peuvent également entraîner des maux de tête, des douleurs physiques, de la fatigue intense et des troubles de la vision​​.
  • L'auto-objectivation : il s’agit d’un processus psychologique par lequel une personne se considère d'abord comme un objet physique et ensuite comme un être humain. En conséquence, la personne peut être hypercritique à l'égard de son corps et de certaines parties de son corps. Le télétravail a décuplé cet effet sur les employés, notoirement chez les femmes. Des recherches ont montré que l'auto-objectivation peut entraîner des troubles anxieux, des addictions ou des burn-out, des phénomènes qui, dans un cadre de télétravail, peuvent passer inaperçus et augmenter les risques individuels​​.
  • L’esprit d’équipe : les équipes à distance peuvent expérimenter une diminution de la densité des relations, conduisant à une augmentation des conflits relationnels, souvent plus difficiles à résoudre à distance. Ces conflits manifestent la difficulté des équipes à s'autoréguler et à limiter l'interprétation des comportements d'autrui, soulignant le défi de maintenir une cohésion et une culture d'équipe dans un environnement virtuel​​.

Nous sommes tombés en bas de la pyramide.

Selon la pyramide de Maslow, le télétravail a créé un déséquilibre dans la satisfaction des besoins fondamentaux, remettant en question les besoins d'appartenance, d'estime de soi et d'auto-actualisation​​.

Un retour qui s’amorce

Une étude récente de la Chambre de Commerce de Montréal, datant de décembre 2023, apporte un éclairage chiffré sur les attentes des travailleurs quant au retour au bureau. Selon cette étude, 36% des employés souhaitent être présents au bureau deux jours par semaine, indiquant une préférence pour un modèle hybride.

L’Hybride, un début de solution

Le modèle de travail hybride apparaît comme une réponse à "L'Énigme du Retour", permettant de réintroduire les interactions sociales et la reconnaissance professionnelle, essentielles à l'équilibre de la pyramide de Maslow. Le retour au bureau est ainsi envisagé comme une réconciliation, un moyen de réengager les employés tout en préservant certains acquis du télétravail.

Le retour au bureau, à l'instar du voyage de Laferrière, est une opportunité de redéfinition. En considérant les besoins des employés et en répondant aux défis du télétravail, les organisations peuvent forger un environnement de travail renouvelé et enrichi.

La lumière au bout du tunnel

La chambre de Chambre de Commerce de Montréal a publié un sondage vraiment récent (décembre 2023), qui nous permet d’espérer un retour à une nouvelle normalité. Cependant, cette normalité n’est pas normalisée encore. Voyons d’abord le bon coté.

  • **Augmentation du Retour au Bureau : **87 % des travailleurs sont de retour au bureau au moins une fois par semaine, contre 81 % à l'automne 2022, indiquant une reprise progressive des activités en présentiel​​.
  • Préférence pour le Modèle Hybride : La présence en bureau 3 jours par semaine reste la norme, ce qui montre une adoption croissante du travail hybride favorisant la flexibilité​​.
  • **Flexibilité et Activités d'Équipe Encouragées : **53 % des travailleurs apprécient la flexibilité horaire, et 47 % valorisent les activités entre équipes, des mesures qui renforcent la culture d'entreprise et le bien-être des employés​​.

Oui mais…

Des freins demeurent à un retour au bureau. L’étude de la chambre de commerce en révèle plusieurs:

  • Divergences Employé/Gestionnaire : 40 % des gestionnaires imposent des jours de présence au bureau, tandis que 29 % laissent le choix aux employés, révélant des tensions potentielles liées à la flexibilité du travail​​.
  • Problèmes de Transport : 53 % des travailleurs ressentent une accessibilité négative au centre-ville, principalement à cause des embouteillages, suggérant un besoin d'amélioration des conditions de transport​​.
  • Coûts de Transport : Seulement 18 % des employeurs contribuent aux frais de transport en commun, alors que 42 % des travailleurs y verraient un incitatif significatif pour le retour au bureau​​.
  • Sécurité au Centre-Ville : La sécurité après la tombée de la nuit est une préoccupation majeure pour la moitié des travailleurs, particulièrement les femmes, indiquant la nécessité de mesures de sécurité renforcées​​.

Ce qu'il faut retenir

Gaëtan est le fondateur de Perrier Jablonski. Créatif, codeur et stratège, il est aussi enseignant à HEC (marque-média), à l'École des Dirigeants de HEC et à l'École des Dirigeants de Premières Nations (pitch, argumentation). Certifié par le MIT en Design Thinking et en intelligence artificielle, il étudie l'histoire des sciences, la philosophie, la rhétorique et les processus créatifs. Il est l’auteur d'un livre et d’une centaine d’articles sur tous ces sujets.
subject
Bibliographie et références de l'article

Organisation mondiale de la Santé, "COVID-19 Pandemic Triggers 25% Increase in Prevalence of Anxiety and Depression Worldwide", [En ligne].Conférence sur les effets du télétravail et la pyramide de Maslow.Bureau national de recherches économiques des États-Unis, "Working Hours, Labor Productivity, and Work-Life Balance", [Rapport de recherche]."Fatigue Zoom : 4 causes psychologiques et des solutions", Psychomédia."L'effet Zoom : contrer les effets néfastes des réunions virtuelles", Sylvie Major.Étude de la Chambre de Commerce de Montréal, décembre 2023.[https://www.lapresse.ca/affaires/2024-01-16/vie-au-travail/se-debarrasser-de-la-fatigue-zoom.php]

[https://www.ccmm.ca/fr/medias/faits\_saillants\_sixieme\_sondage\_jtacv/]

☝️ Les visuels, vidéos, citations ou extraits inclus dans cet article sont utilisés à des fins éducatives selon l'article 107 du Copyright Act de 1976 sur le Fair-Use.

UN PAS🏁DE RECUL,
UN COUP🏴‍☠️D'AVANCE.

Une infolettre pour des articles exclusifs, un accès privilégié à des offres et à certains de nos services... et quelques nouvelles de nous.

Bravo! 🎉
Il y a un bug quelque part...

Un livre de chevet

200 pages de secrets, d'anecdotes et d'histoires pour vous aider à raconter la vôtre.

Commandez le vôtre

Hum, hum

Désolé, cet article est en cours d'écriture. Cette page est donc réservée aux employés — mais elle n'est pas *uniquement* réservée aux employés réservés.