Stratégie éditoriale. Passez du bruit à l'harmonie.

Stratégie éditoriale. Passez du bruit à l'harmonie.

Gaëtan Namouric
Une stratégie éditoriale, c'est comme de la musique. Pour passer du bruit au signal et du signal au son, pour comprendre le rythme et l'harmonie, voici quelques notions de solfège bien utiles.
31
/
03
/
24
,
image
Gaëtan Namouric + MidJourney (V5)

Le bruit : bienvenue en Cacophonie

Le paysage médiatique est inondé d'informations, et les outils tels que ChatGPT ne sont pas pour freiner ce mouvement. Ce bruit de fond est devenu assourdissant pour vos clients, qui doivent faire le tri, prioriser, décoder. Les marques participent évidemment à cette cacophonie et il convient d'assumer ce contexte et les conséquences possibles sur la lisibilité de votre marque.

Notre conseil : faire le constat de la cacophonie vécue par votre client. Elle peut être manifeste ou latente. Elle peut être volontaire ou accidentelle. Mais elle existe, et il faut la reconnaître avant de poser n'importe quel geste stratégique.

Le signal : trouver la bonne fréquence

Attention, on parle ici de fréquence sonore et pas de rythme. En musique, la fréquence se mesure en Hertz. Par exemple, la note «la» correspond à une oscillation de 440 Hertz. Cela signifie que lorsque l'on joue la note « la » sur un instrument de musique comme un piano, une guitare ou un violon, la vibration de l'air produite a une fréquence de 440 Hz. Cette vibration se rend jusqu'à vos tympans, qui "entendent" alors la note. C'est à Pythagore que l’on doit cette découverte, ainsi que celle des gammes harmoniques. La bonne fréquence, c'est quand votre bruit à vous va devenir un signal. Il va devenir plus audible que les autres. Pas parce que la note est jouée plus fort, mais plutôt parce qu'elle se démarque du fond sonore.

Notre conseil : analyser la cacophonie et décider du signal que vous allez vouloir devenir. Quelle est la place à prendre? Qu'est ce qui peut être fait d'inédit, pour sortir du lot?

Le son : la singularité de votre marque

Des études ont prouvé qu'après dix répétitions, un bruit est interprété comme un son, une note par votre cerveau. Si vous écoutez la pluie et que des gouttes tombent à un rythme régulier contre un morceau de métal, un bruit répétitif va être produit "plic, plic, plic, ploc, plic, plic, plic, ploc »… après 10 répétitions, votre cerveau va transformer cette série de bruits en musique. Elle va lui donner du sens. Le son, c'est un signal qui a du sens. Quel son particulier voulez-vous être?

Notre conseil : après l'analyse de la cacophonie (le paysage médiatique), la distinction d'un signal possible (l'opportunité), définissez votre son, votre signature musicale. Cette ligne éditoriale est définie par le positionnement de votre marque, sa personnalité, sa cohérence à travers tous les canaux de communication.

(pas sûre de bien comprendre la métaphore vs le conseil… enfin si, je comprends, mais …)

L'harmonie, c'est l'accord parfait entre chaque élément de votre stratégie

Une symphonie réussie est le résultat d'une harmonie parfaite entre tous ses éléments. De même, votre stratégie éditoriale doit intégrer harmonieusement votre message, votre voix de marque, votre rythme de publication et vos canaux de communication pour créer une expérience cohérente et engageante pour votre public. Trouvez l'équilibre entre ces éléments pour offrir un contenu qui résonne et qui crée un impact durable.

Notre conseil : faites l'inventaire de toutes vos communications actuelles. Comparez cet inventaire aux nouveaux besoins que vous venez d'établir dans les étapes plus haut. Harmonisez le tout pour que chaque événement, chaque contenu diffusé — chaque note jouée — soit en harmonie avec le tout.

Le rythme : le tempo de votre contenu

Vous avez choisi un signal, un son et pensé à l'harmonie de vos communications. Reste le rythme, essentiel pour maintenir l'intérêt de votre auditoire. Un tempo trop lent peut entraîner l'ennui, tandis qu'un tempo trop rapide peut submerger et... contribuer davantage au bruit

(à la cacophonie générale?)

. Établissez un rythme de publication qui correspond aux attentes de votre audience et qui vous permet de produire du contenu de qualité régulièrement.

(là c’est très clair!)

Notre conseil : un calendrier éditorial bien planifié vous aidera à maintenir ce rythme. Bien évidemment, ce rythme dépend de votre personnalité, de votre public, de l'intérêt actif ou passif pour les sujets que vous comptez couvrir. Vous pouvez aussi faire varier ce rythme en fonction des saisons, de l'attention variable de votre auditoire ou de votre propre agenda. Vous pouvez planifier certains contenus, prévoir des temps forts, ou des contenus fillers — qui serviront à combler les moments plus calmes de votre plan, ou en cas de besoin de dernière minute.

Et voilà, maintenant, à vous!

Composer une stratégie éditoriale réussie, c'est comme créer une symphonie en cinq mouvements. En utilisant la métaphore musicale "bruit, signal, son, rythme et harmonie", vous pouvez construire une stratégie cohérente et engageante qui captera l'attention de votre public et les emmènera dans un voyage mémorable avec votre marque.


Je trouve que le concrètement de la partie rythme est très clair. Bruit et harmonie, ça va aussi. J’ai plus de mal avec signal et son. Signal, c’est bcp d’explications de culture générale pour une toute toute petite métaphore après.

Ce qu'il faut retenir

Composer une stratégie éditoriale réussie, c'est comme créer une symphonie en cinq mouvements. En utilisant la métaphore musicale "bruit, signal, son, rythme et harmonie", vous pouvez construire une stratégie cohérente et engageante qui captera l'attention de votre public et les emmènera dans un voyage mémorable avec votre marque.

Gaëtan est le fondateur de Perrier Jablonski. Créatif, codeur et stratège, il est aussi enseignant à HEC (marque-média), à l'École des Dirigeants et à l'École des Dirigeants des Premières Nations (pitch, argumentation). Certifié par le MIT en Design Thinking et en intelligence artificielle, il étudie l'histoire des sciences, la philosophie, la rhétorique et les processus créatifs. Il est l’auteur du livre « Ce que vous avez à dire n'intéresse personne » et d’une centaine d’articles sur tous ces sujets.
subject
Bibliographie et références de l'article
☝️ Les visuels, vidéos, citations ou extraits inclus dans cet article sont utilisés à des fins éducatives selon l'article 107 du Copyright Act de 1976 sur le Fair-Use.

UN PAS🏁DE RECUL,
UN COUP🏴‍☠️D'AVANCE.

Une infolettre pour des articles exclusifs, un accès privilégié à des offres et à certains de nos services... et quelques nouvelles de nous.

Bravo! 🎉
Il y a un bug quelque part...

Un livre de chevet

300 pages d'inspiration et d'outils
pour aider les gestionnaires dans leur quotidien

Pré-Commandez le vôtre
Vos défis de A à Z en passant par BCDEFGHIJKMLNOPQRSTUVWX et bien sûr Y

Hum, hum

Désolé, cet article est en cours d'écriture. Cette page est donc réservée aux employés — mais elle n'est pas *uniquement* réservée aux employés réservés.