Corrélations, causalités, coïncidences et coups du sort.

Corrélations, causalités, coïncidences et coups du sort.

Gaëtan Namouric
Les données disponibles dans tous les domaines de l'activité humaine sont devenue un nouvel or noir. Des milliards de données sur tout (et sur tout le monde), qui nous permettent des recoupements, des regroupements et des conclusions... souvent hâtives. En effet, le data nous donne une illusion de compréhension sur les choses, et les raccourcis sont souvent nombreux. Essayons de démêler tout ça.
05
/
10
/
23
,
image
Photo de Robert Stump sur Unsplash

On entend souvent les experts nous parler de "la corrélation entre ceci et cela". Souvent, cette simple phrase me déclenche un sourire. Tyler Vigen un étudiant à la prestigieuse Harvard Law School a une passion plus douteuse encore : collectionner les corrélations foireuses, compilées dans un site web hilarant (mais vrai), Spurious Correlations. On y apprend qu'il existe une corrélation quasi parfaite entre les dépenses en science, aérospatiale et technologie aux É-U et... les suicides par pendaison, strangulation ou suffocation. Comme il existe une corrélation entre le nombre de gens noyés en tombant dans leur piscine et... le nombre de films où Nicolas Cage a joué. Aussi, le nombre de personnes décédées en s'étouffant dans leurs draps de lit (600 par année aux États-Unis...) est lié à la consommation de fromage par personne. Comme le taux de divorce dans le Maine est totalement corrélé à la consommation de margarine par personne, et l'âge de Miss America est lié au nombre de meurtres par vapeur ou objets brûlants. C'est mesuré, prouvé, démontré, officiel.

Tout cela serait hilarant si on n'entendait pas aussi souvent d'autres corrélations aussi fallacieuses à longueur de journée, à longueur de déclaration politique, à longueur de nouvelles. C'est simplement que la corrélation N'EST PAS la causalité. Deux phénomènes peuvent être corrélés sans qu'il n'y ait de rapport entre les deux. Profitons-en pour éclairer le vocabulaire des liens entre les événements. Après la corrélation et la causalité, nous explorerons le vocabulaire du hasard, ou coïncidences, coups du sort et sérendipité. Tout ce vocabulaire peuple les déclarations, mais aussi les recommandations stratégiques ou les plans d'action, et il méritait un peu de ménage... Voyons, voir!

Corrélation et causalité

La corrélation est une mesure statistique qui détermine la relation entre deux variables (ou plus). Elle indique comment ces variables évoluent ensemble. Une corrélation positive signifie que les variables augmentent ou diminuent simultanément. Et c'est tout. On ne fait qu'observer que les deux variables se suivent... ou pas.

La corrélation est donc une mesure statistique qui détermine la relation entre deux variables, tandis que la causalité est un lien qui affirme qu'une variable agit sur une autre — et il est fréquent qu'on observe une confusion entre ces termes. Par exemple, l'effet cigogne illustre bien le problème : il existe une corrélation entre le volume de nids de cigogne et le volume de naissances humaines, mais cela ne signifie pas que les cigognes apportent les bébés. En réalité, les deux phénomènes partagent une cause commune : les cigognes nichent en milieu rural, où les naissances sont plus importantes.

La causalité est la relation qui s'établit entre une cause et son effet, le lien qui les unit. En science, en philosophie et dans le langage courant, la causalité désigne la relation de cause à effet. La cause est ce qui produit quelque chose, ce qui en est à l'origine, tandis que l'effet est ce qui en est la conséquence. Si on compare le nombre d'armes à feu aux É-U et le nombre de victimes de meurtre par arme à feu... il y a une corrélation ET une causalité. Mais ce n'est pas toujours le cas, comme nous l'avons vu plus haut.

Coïncidence

Techniquement, la coïncidence est une rencontre fortuite de circonstances ou d'événements qui se produisent en même temps sans lien de causalité apparent. Il existe plusieurs exemples de coïncidences célèbres.

  • Le roman "Futility" écrit par Morgan Robertson en 1898 décrit un navire nommé le Titan qui coule après avoir heurté un iceberg. Ce roman a été écrit 14 ans avant le naufrage du Titanic. Tout y est identique : la taille des navires, la vitesse, le manque de canots de sauvetage.
  • L'écrivain Norman Mailer a écrit un livre sur un espion russe qui se cachait dans un appartement de Brooklyn. Des années plus tard, il a découvert qu'un véritable espion russe vivait dans l'appartement situé juste en dessous du sien.

Parfois, ces coïncidences nous paraîssent surprenantes, intrigantes. Tellement qu'on y voit l'oeuvre d'un esprit supérieur, d'une main mystérieuse qui serait "aux commandes". C'est ce que j'appelle les coups du sort.

Coups du sort

Le coup du sort est un hasard "louche", plus fort que le hasard normal — comme si c'était possible. C'est le clin d'œil du destin poussé à son paroxysme. Par exemple :

  • En 1914, à Sarajevo, l'assassinat de l'archiduc François-Ferdinand d'Autriche — qui a déclenché la Première Guerre mondiale — est marqué par plusieurs coïncidences, dont la plaque d'immatriculation de la voiture de l'héritier du trône austro-hongrois (A III 118), qui semble annoncer l'Armistice (11/11/18).
  • En 1974, l'acteur Anthony Hopkins a obtenu le rôle principal dans un film basé sur le livre "La Fille de Petrovka". Afin de se procurer une copie du livre, il se rend à Londres et visite plusieurs librairies sans succès. C'est alors qu'il découvre un livre abandonné sur le quai du métro londonien, et à sa grande surprise... il s'agit du livre qu'il recherchait. L'histoire devient encore plus folle lorsqu'il apprend, deux ans plus tard, que ce livre était en réalité celui que George Feiffer lui-même — l'auteur du livre — avait prêté à un ami à Londres.
  • En 1998, Bill Morgan meurt dans un accident de voiture. Il meurt... 14 minutes avant de revenir à la vie... et de retomber dans le coma pendant 12 jours. Bref, jusque là, on ne peut pas dire que Bill Morgain ait de la chance. Mais ça va changer. En l'espace d'un an, cet Australien a non seulement récupéré complètement, mais il s'est également fiancé et a remporté une voiture d'une valeur de 17 000 $ grâce à un ticket de loterie à gratter. Lorsqu'une chaîne d'information locale l'a interviewé, ils lui ont offert un autre ticket à gratter pour recréer le moment où il avait gagné la voiture. À la surprise de tous, ce nouveau ticket lui a permis de gagner 250 000 $ en direct à la télévision.
  • Une dernière pour la route (même si c'est dangereux), et ma préférée, l'incroyable proximité des destins de JFK et Lincoln. Une liste de coïncidences si longue qu'elle tient du véritable coup du sort. Voyez par vous-mêmes : les deux hommes ont été élus au Congrès en '46 (Lincoln en 1846, Kennedy en 1946).Les deux hommes ont été élus à la présidence en '60 (Lincoln en 1860, Kennedy en 1960). Les médecins de Lincoln et Kennedy portaient le même nom : Charles Taft. On sait que Lincoln a été assassiné au théâtre et Kennedy à Dallas. Lincoln avait une secrétaire nommée Kennedy qui lui a dit de ne pas aller au théâtre, Kennedy avait une secrétaire nommée Lincoln qui lui a dit de ne pas aller à Dallas. Lincoln a été abattu au Ford Theatre, Kennedy a été abattu dans une Lincoln, fabriquée par Ford... Pour ne citer que celles-ci.

Les exemples sont nombreux et toujours très impressionnants. Mais parfois, le sort peut vous jouer un tour... pour le mieux.

Sérendipité

C'est le nom que notre époque a donné au hasard quand il fait bien les choses... alors que vous étiez en train de faire autre chose. Encore une fois, les exemples sont nombreux. La sérendipité est définie comme la capacité de faire une découverte inattendue, souvent scientifique, par hasard et par sagacité, alors que l'on cherchait autre chose. C'est aussi le nom que l'on donne à l'état d'esprit du chercheur capable de se rendre compte qu'il fait une découverte dans des circonstances inattendues. Il existe des centaines de cas connus. La pénicilline, le four à micro-ondes, le velcro, l'insuline, le teflon, le post-it, le Viagra, l'aspartame, la radiographie, le GPS, la radioactivité, le LSD... toutes ces découvertes et inventions n'ont été que des accidents, alors que leurs inventeurs cherchaient autre chose... on pourrait dire "par hasard alors qu'ils cherchaient autre chose". On est loin de l'accident, car ces découvertes et inventions nécessitent également une observation attentive et une pensée critique pour comprendre leur importance.

Ce qu'il faut retenir

L'immensité du volume de données disponibles a poussé les experts à faire des regroupements, des recoupements, des moyennes, des écarts-types, et surtout... des conclusions. Parfois (souvent, même), on confond la corrélation et la causalité. Des données qui se suivent ou se recoupent ne sont pas forcément liées par un lieu de causalité. La causalité établit un lien de cause à effet qu'il va falloir démontrer. Reste le hasard, qui peut prendre plusieurs formes : les coïncidences, les coups du sort et la sérendipité.

Gaëtan est le fondateur de Perrier Jablonski. Créatif, codeur et stratège, il est aussi enseignant à HEC (marque-média), à l'École des Dirigeants et à l'École des Dirigeants des Premières Nations (pitch, argumentation). Certifié par le MIT en Design Thinking et en intelligence artificielle, il étudie l'histoire des sciences, la philosophie, la rhétorique et les processus créatifs. Il est l’auteur du livre « Ce que vous avez à dire n'intéresse personne » et d’une centaine d’articles sur tous ces sujets.
subject
Bibliographie et références de l'article

Les relations que nous tissons entre les nombres ou les événements sont plus complexes (et intéressantes) qu’il n’y parait.

ChatGPT a été utilisé dans le processus de rédaction de cet article
  • Nous utilisons parfois des outils d'intelligence artificielle tels que Perplexity (Claude 3, Sonar, GPT 4o) lors de nos recherches.
  • Nous pouvons utiliser ChatGPT et Antidote pour la correction ou la reformulation de certaines phrases.
  • Nous pouvons utiliser ChatGPT dans la structuration de certains exemples.
  • ChatGPT est parfois utilisé pour évaluer la qualité d'un article (complexité, crédibilité des sources, structure, style, etc.)
  • Cette utilisation est toujours supervisée par l'auteur.
  • Les modèles d'apprentissage de ChatGPT respectent les droits d'auteurs — ils sont entraînés sur nos propres contenus.

UN PAS🏁DE RECUL,
UN COUP🏴‍☠️D'AVANCE.

Une infolettre pour des articles exclusifs, un accès privilégié à des offres et à certains de nos services... et quelques nouvelles de nous.

Bravo! 🎉
Il y a un bug quelque part...

Hum, hum

Désolé, cet article est en cours d'écriture. Cette page est donc réservée aux employés — mais elle n'est pas *uniquement* réservée aux employés réservés.