Quel est la job de votre produit? L'affaire du "Milkshake de McDo".

Quel est la job de votre produit? L'affaire du "Milkshake de McDo".

Alex Vendetti
Non, une marque ce n'est pas un logo. Ni l'identité graphique. Ni un positionnement. Ni une promesse. Ni des valeurs. Ni une attitude dans le marché. Ni une présence. Mais c'est tout ça en même temps.
29
/
11
/
23
,
image
-

L'article de Harvard Business School Working Knowledge intitulé "Clay Christensen’s Milkshake Marketing" explore une approche innovante du marketing et de la segmentation de marché proposée par le professeur Clayton Christensen. Cette approche, centrée sur les "travaux à accomplir" (jobs-to-be-done), suggère que les entreprises devraient concevoir leurs produits non pas en fonction de catégories de produits ou de caractéristiques démographiques des clients, mais plutôt en fonction des "travaux" que les clients cherchent à réaliser avec ces produits.

Christensen illustre cette approche avec l'exemple d'une chaîne de restauration rapide cherchant à améliorer ses ventes de milkshakes. Initialement, l'entreprise a segmenté son marché en fonction du produit et des caractéristiques démographiques, mais cette méthode n'a pas porté ses fruits. En observant les clients et en comprenant le "travail" pour lequel ils "embauchaient" le milkshake (par exemple, pour rendre le trajet matinal plus agréable), l'entreprise a pu ajuster son offre pour mieux répondre à ces besoins spécifiques.

L'approche de Christensen a été adoptée avec succès par plusieurs grandes entreprises. FedEx, par exemple, remplit le "travail" de livrer des colis rapidement, tandis que Disney crée des vacances familiales fantastiques. Procter & Gamble a vu son taux de succès des produits augmenter en adoptant cette approche de segmentation. L'article souligne également l'importance du "purpose branding", qui consiste à nommer le produit d'après le travail qu'il accomplit.

Cependant, cette approche reste peu utilisée, en partie à cause de la difficulté à recueillir des données pertinentes et de la tendance des entreprises à s'organiser autour des catégories de produits ou de clients traditionnels, ce qui limite leur vision et leur capacité d'innovation

Ce qu'il faut retenir

blabla

Alex est ethnographe-recherchiste chez Perrier Jablonski. À travers la rencontre et la discussion avec les acteurs des organisations, Alex a pour mission de découvrir des récurrences sociales et des faits collectifs et communautaires. Il élabore ensuite des observations pour nourrir le travail des stratèges.
subject
Bibliographie et références de l'article
☝️ Les visuels, vidéos, citations ou extraits inclus dans cet article sont utilisés à des fins éducatives selon l'article 107 du Copyright Act de 1976 sur le Fair-Use.

UN PAS🏁DE RECUL,
UN COUP🏴‍☠️D'AVANCE.

Une infolettre pour des articles exclusifs, un accès privilégié à des offres et à certains de nos services... et quelques nouvelles de nous.

Bravo! 🎉
Il y a un bug quelque part...

Un livre de chevet

200 pages de secrets, d'anecdotes et d'histoires pour vous aider à raconter la vôtre.

Commandez le vôtre

Hum, hum

Désolé, cet article est en cours d'écriture. Cette page est donc réservée aux employés — mais elle n'est pas *uniquement* réservée aux employés réservés.