Comprendre
en construction

(Des neurones miroir… de nos bonnes émotions.)

Simon Massart
 • 
01
/
01
/
2021
clock

Elles s’attrapent plus vite qu’un virus. Elles nous font du bien. Elle peuvent en faire encore plus aux autres. Les émotions sont contagieuses et nous pouvons les contrôler grâce aux neurones miroir.

60% (remis à G)
Sujet absent
Auteur absent
Statut absent
(Des neurones miroir… de nos bonnes émotions.)
Photo by Priscilla Du Preez on unsplash

La découverte remonte aux années 90. Elle représente un tournant en neuroscience. On la doit à l’équipe de Giacomo Rizzolatti, un professeur de physiologie humaine…et à des cacahuètes. Et surtout à la bonne idée d’un chercheur de manger des cacahuètes devant un singe dont le cerveau était ausculté. Certaines de ses cellules nerveuses se sont activées comme s’il les mangeait lui-même, comme un effet de miroir.

Les techniques d’imagerie cérébrale ont permis plus tard de confirmer ce que la communauté scientifique pressentait : l’homme possède également ces neurones. Des zones cérébrales miroir lui permettraient de ne pas passer par la case réflexion-déduction pour comprendre et ressentir ce dont il est témoin.

Comprendre sans réfléchir

Ça expliquerait pourquoi on bâille quand on voit quelqu’un bâiller, pourquoi on a mal quand on voit quelqu’un se faire mal, pourquoi on décroche souvent un sourire sans réfléchir en réponse à un autre sourire. Bref, pourquoi on peut ressentir des émotions en les voyant. C’est aussi pratique qu’utile quand on arrive à en tirer profit.

Cela fonctionne tout seul et en une fraction de seconde, et cela peut être provoqué. Cela fonctionne pour le meilleur..,et pour le pire. Dans les deux sens, mais pas de manière équilibrée. Rick Hanson, auteur du livre Hardwiring Happiness, a le sens de la formule : “Notre cerveau est comme une bande velcro pour les expériences négatives, et il est recouvert de téflon face aux expériences positives.”

Transmettre des bonnes émotions

Le même réseau de neurones s’active donc chez les personnes qui réalisent une action et chez celles qui les observent. Comme un transfert d’émotions à l’autre. Comme une onde envoyée à l’autre. Cela n’explique pas la complexité de tous les processus affectifs, mais cela nous donne une grande clef de leur compréhension.

Joie, sérénité, détente, patience, enthousiasme : plus on incarne nos émotions, plus on se donne les chances de les transmettre. La magie opère à des degrés différents et avec tout le monde, nos proches, nos voisins, nos collègues. À Perrier Jablonski, nous voulons faire de ce phénomène l'allié de nos briefs, formations ou présentations clients!  Pour générer nos états et émotions de prédilections, comme la curiosité ou l'enthousiasme, chez nos clients, collègues et partenaires, nous commençons par les habiter. Les neurones miroir ne sont ensuite jamais très loin pour nous aider à les diffuser...

Ce qu'il faut retenir

Les émotions sont contagieuses. La science a confirmé nos intuitions. Elle a même donné un nom aux responsables : les neurones miroir. Elles peuvent jouer contre nous et pour nous. À nous de choisir les émotions que l’on veut transmettre…en commençant par les habiter.

Bibliographie et références 


Notes



Comprendre
en construction


Notes

fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
Tout a bien fonctionné.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Partagez cet article!

Éditer
 Éditer Éditer Éditer Éditer Éditer

À découvrir au hasard...

Pour continuer de réfléchir...

DES FORMATIONS POUR VOUS AIDER

No items found.
send
Parlons-nous

Préparé avec au 467 rue Saint-François-Xavier, Montréal, H2Y 2T2