Comprendre
en construction

(Pensée divergente et pensée convergente : comprendre nos phases de pensées.)

Marion Essig
 • 
16
/
07
/
2020
clock

Nous avons deux courants de pensée : la pensée divergente, et la pensée convergente. Alors… laquelle, quand et comment ?

20% (en cours d'écriture)
Sujet absent
Auteur absent
Statut absent
(Pensée divergente et pensée convergente : comprendre nos phases de pensées.)
Photo by Glen Carrie on Unsplash

Termes inventés par Joy Paul Guilford, la pensée divergente et la pensée convergente représentent deux processus de réflexion bien distincts. La pensée divergente fait directement appel à notre créativité alors que la pensée convergente fait appel à notre logique de raisonnement.

L’un ne va pas sans l’autre, c’est un équilibre constant. Il s’agit d’identifier les bons moments et de savoir stimuler le processus de pensée adéquate.

La pensée divergente.

La pensée divergente est un processus utilisé pour générer des idées créatives et originales. L’objectif est de produire un volume d’idées, de manière aléatoire et fluide.

Cette méthode se produit généralement dans un cadre spontané (non dirigé) pour maximiser le volume d’idées, et dans un court laps de temps pour générer des réponses inattendues.

Lorsque la phase divergente s’achève, la pensée convergente prend le relais pour organiser et hiérarchiser l’information produite.

La pensée convergente.

La pensée convergente est généralement l’inverse de la pensée divergente. C’est un processus suivant un chemin logique pour arriver à une seule idée possible, une solution unique et exacte.

Et à l’inverse également, cette méthode se produit dans un cadre structuré, suivant un processus rationnel de prise de décision.

Stimuler nos deux rythmes de pensées :

Les deux courants de pensée sont tout aussi importants, mais il s’agit de bien les identifier. Vous devez mettre en condition les moments, les ressources et votre esprit pour optimiser chacune de ces deux phases.

Stimuler notre pensée divergente¹ :

Planifiez-vous des temps de réflexion : et protéger ces temps. Ne faites rien d’autre. Choisissez-vous un sujet et embarquez-vous dedans.

Utilisez des outils existants de brainstorming : comme la méthode Scamper par exemple. Ces outils vous aident à élargir le champ de vos questions pour générer des idées plus originales.

Tenez un journal d’idées : vos pensées surviennent souvent dans un moment ou un endroit en particulier. Notez ce qui vous passe par la tête à ce moment-là et revenez-y plus tard.

Participer à des activités artistiques et créatives : peinture, musique, improvisation théâtrale… tout art fait appel à votre pensée divergente. Ne partez pas du principe que vous serez le prochain Mozart, mais explorez votre côté artistique pour en être sûr (sait-on jamais…).

Pratiquez l’écriture automatique : concentrez-vous sur un seul sujet et écrivez sans interruption pendant un court laps de temps, en suivant le fil de votre pensée. Ne vous interrompez pas pour vous relire ou vous corriger. Ce sont les pistes de réflexion que votre pensée va générer qui sont intéressantes.

Stimuler notre pensée convergente :

Développez votre pensée critique : choisissez un sujet et analysez les faits de manière rationnelle, puis sceptique et enfin impartiale. Ces trois étapes vous permettront de structurer votre jugement.

Élargissez votre champ de connaissance : la pensée convergente fait directement appel à vos connaissances personnelles. Suivez des cours, lisez, écoutez des podcasts… bref, n’arrêtez jamais d’apprendre.

Stimulez votre logique de raisonnement : détachez-vous complètement du sujet, prenez du recul sur vos émotions et sentiments. Imaginez-vous être une autre personne, complètement à l’opposé de votre personnalité pour vous aider.

Intéressez-vous aux probabilités : faites-vous différents scénarios et envisager les résultats possibles à chacun d’eux. Demandez-vous toujours « Que se passerait-il si…. ».

Élaborer des stratégies de prise de décision : listez les différents paramètres à prendre en compte et hiérarchisez-les. Entrainez-vous à prendre une décision sur différents sujets en suivant toujours cette stratégie.

Pour finir, pensée convergente et divergente pour tous ?

Si aucune étude ne prouve une relation entre le QI et les deux types de pensées, les traits de caractère prennent une place importante dans la facilité à activer un mode de pensée plutôt qu’un autre. Choisissez les bonnes ressources pour favoriser les temps créatifs, puis les temps de prises de décision.

Ce qu'il faut retenir

Nous pensons de deux façons différentes. Nous faisons appel à notre pensée divergente pour générer un volume d’idées originales et à notre pensée convergente pour décider de LA solution exacte. C’est un rythme de pensée en équilibre constant, et qui se cultive tout le temps.

Bibliographie et références 

¹ https://www.enotes.com/homework-help/what-convergent-thinking-how-does-differ-with-467151



Notes



Comprendre
en construction


Notes

fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
fileuploaded.jpg
Oups, 10Mb maximum.
Tout a bien fonctionné.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

Partagez cet article!

Éditer
 Éditer Éditer Éditer Éditer Éditer

À découvrir au hasard...

Pour continuer de réfléchir...

DES FORMATIONS POUR VOUS AIDER

No items found.
send
Parlons-nous

Préparé avec au 467 rue Saint-François-Xavier, Montréal, H2Y 2T2